Quand l’avion est parti, il est devenu un espace

Il était minuit, et il faisait noir dehors. J’étais avec mon père, ma soeur et mon frère. Assise dans une chaise devant de grandes fenêtres, en attendant notre avion. À ma main gauche, il y avait mon petit portable et là, j’ai écouté les dernières paroles d’adieu de mes amies. J’ai eu envie de pleurer, mais je ne pouvais pas. C’était le dernier jour où j’allais voir Philippines, et le dernier jour où j’allais sentir son soleil.

Quelques minutes après, notre avion était là et quand une personne nous a appelés, nous sommes montés dedans. C’était la première fois que je voyais un avion – il était tellement grand. Je me suis assise à côté de ma soeur. Quand l’avion est parti, il est devenu un espace, tout bleu et tellement beau.

À mon arrivée à Paris, j’étais très contente mais il faisait trop froid. J’étais trop fatiguée aussi, on avait voyagé pendant 17 h. On s’était arrêtés deux heures à Abu Dhabi et puis nous avions pris un autre avion jusqu’à Paris.

Dans le taxi, j’avais envie de sortir car j’avais mal au ventre, envie de vomir. Quand nous sommes arrivés à Nanterre, dans l’appartement où ma famille habite, j’étais très contente. J’ai entendu la voix de ma mère dans le portable quand on l’a appelée. J’ai aussi vu ma petite soeur, qui est trop mignonne. C’était l’un des jours les plus importants de ma vie !

L’après-midi, nous sommes allés à la tour Eiffel, nous avons pris le métro et c’était la première fois pour moi de voir et de prendre ces trains. Les trains bougent trop et passent très vite, et il y a aussi beaucoup des gens. Je n’ai pas détesté le métro, mais je ne l’ai pas aimé non plus.

Quand nous sommes arrivés, j’ai vu la tour Eiffel qui est très belle et grande. Avant cela avait toujours été mon rêve de la voir. Et quand je l’ai vue, j’étais choquée par son taille, car elle est vraiment grande. Malheureusement, nous ne sommes pas montés, car il faisait trop froid.

Je me souviens aussi de la première crêpe que j’ai mangée, encore dans l’avion, c’était une crêpe à la vanille et à la mangue. J’ai beaucoup aimé, c’était délicieux.

Paris c’est vraiment très différent de mon pays. L’odeur et la température sont différentes, tous les gens sont différents. J’espère que je pourrai m’adapter et découvrir des belles et nouvelles choses.

Rappel de la contrainte : Essayez de vous souvenir de votre arrivée en France, de vos premières rencontres, de l’attente à l’aéroport, du contrôle des passeports, du premier plat que vous avez mangé, des premiers achats, de la première nuit. Ce texte, vous l’écrirez directement dans ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.